Réflexions sur les comics Lara Croft et Tomb Raider par Dark Horse

logo dark horse comics

En Mai dernier, j’ai passé mes dernières vacances dans la ville qui ne dort jamais : New York !
Outre le fait de pouvoir faire ma touriste en visitant cette superbe ville en long et en large, c’était aussi l’occasion de parcourir les comics shop et autres magasins dédiés aux geeks et aux collectionneurs comme moi, et ramener une tonne d’objets difficilement trouvables en France, en particulier, les comics books !
J’ai pu en tirer quelques réflexions sur la popularité des comics Tomb Raider par Dark Horse et j’ai souhaité vous les partager.

 

Lara Croft à New York, ça se résume à plusieurs comics shop et magasins de jeux vidéo parcourus…. pour ne ramener que 4 comics de la série régulière de 2015 par Dark Horse et le deuxième recueil des épisodes 7 à 12 « Secrets and lies » toujours par Dark Horse. Et c’est tout.

C’est peu.
Je n’ai vu nulle part la silhouette de Lara se profiler dans les magasins, pas même une statuette de chez Sideshow que les magasins mettent pourtant en vitrine avec fierté. Ni même une figurine Neca ou un pack Minimates de chez Diamonds Toy, pourtant relativement récent.
J’ai pourtant fait 2 très grands revendeurs et très réputés (Midtown Comics pour ne rien cacher !), ils n’avaient que le dernier comic régulier ou l’avant dernier en 2 exemplaires seulement. Du coté des revendeurs avec des numéros plus anciens, je n’ai pas trouvé un seul Tomb Raider par Top Cow…

Dur. Je n’étais que déception.

Alors qu’est-ce qu’il se passe ? Les New Yorkais et les Américains n’aiment pas Lara ? Ce serait incroyable vu que les développeurs sont de cette nationalité !

Et bien si, ils l’adorent !
Des conversations avec des lecteurs et vendeurs de ces boutiques m’ont laissée conclure qu’ils apprécient le personnage, son histoire, sa force et sa classe naturelle à la manière d’un James Bond.
Mais si Lara n’est pas plus présente dans les rayons, c’est simplement parce que cette nouvelle Lara leur est, tout comme chez nous en France, encore un peu étrangère.
Ils assimilent Lara Croft = tresse, t-shirt bleu et short marron.
Et oui, la Lara Classique a encore de beaux jours devant elle avant que celle du reboot ne la raye du paysage vidéo-ludique.

 

différence entre la Lara Crft de 1996 par Core Design et la Lara Croft 2015 par Crystal Dynamics

Elle est où Lara Croft pour vos proches ?

 

Autre chose, et c’est un point important, Dark Horse se fait très discret dans les rayons des comics shop, il se fait largement étouffer par la concurrence. Ainsi, dans tous les établissements disposant d’un rayon que j’ai pu faire dans la ville qui ne dort jamais, je n’ai vu aucune PLV ni même de flyers sur la maison d’édition. Ca n’aide pas à promouvoir.
Pourtant il en existe des posters-publicités de cette série, j’en ai vu dans une convention dédiée aux super héros… en Belgique !
Un autre point qui expliquerait l’absence de Lara dans les rayons : le renouvellement du stock et les invendus.
Aucun vendeur avec qui j’ai discuté n’a voulu me le dire, mais, étant une connaisseuse des magasins du style, j’ai bien compris qu’ils ne commandent que Couverture de l'album recueil #1moins de 5 exemplaires du mensuel et se débarrassent au plus vite des anciens exemplaires.

Par exemple, le premier recueil que j’ai vu en rayon était en 2 exemplaires et dans un état pas terrible dans ces 2 magasins. Cela veut dire qu’ils ont été lus par plusieurs personnes …. Mais pas achetés.
A $20 pièce, hors taxe, le doute est permis sur son achat mais il ne doit pas avoir que le prix dans la décision de ne pas l’acheter…

Même topo pour les jeux vidéo, mais puisqu’on était à 6 mois de la livraison de Rise of the Tomb Raider, c’est plus compréhensible.

 

En clair, nouveau personnage, plus le fait que Dark Horse ne fait peu ou pas du tout de promotions pour ses ouvrages, Lara passe donc inaperçue.
Seul le titre et le style de dessin de la couverture (couvertures qui sont toujours très jolies au demeurant) peut accrocher le regard mais, réfléchissons un peu :

A l’heure où de nombreuses séries de comics books dérivées de l’histoire originale existent (comme par exemple le récent et très bon Spider-Gwen, tiré de de l’univers de Spider-Man), qui va se dire « ah, ça doit surement avoir un rapport avec le dernier Tomb Raider » ?
A moins d’être un très grand fan, comme vous et moi et d’être à l’affut de la moindre info sur le jeu, ça ne doit pas venir à l’esprit de beaucoup de monde.
Si je vous dis ça, c’est qu’autour de moi, beaucoup pensent que ce n’est pas Lara Croft mais une sorte de suite avec un autre personnage ou un univers parallèle…
Incroyable ? Pas autant que ça.
Faites un test autour de vous, montrez les dessins (profitez-en pour voir tous les extraits de la série dans les galeries !) et demandez ensuite s’il voit Lara Croft. La réponse sera surement « non » ou « mouais, un peu ».

C’était le cas d’un vendeur New Yorkais qui ignorait le lien entre les jeux (Tomb Raider 2013 et Rise of the Tomb Raider), et les comics !

 

extrait de Tomb Raider 15 Of myths and monsters extrait de Tomb Raider 16 Nest of Vipers

exemple d’une Lara en mode aventurière, vous trouvez que c’est Lara ?

 

C’est donc une série pas connue et qui ne semble pas intéresser grand monde.
Même si la série a pu plaire à des fans anglophones et quelques fans à travers le monde, j’appelle ça un échec. Et c’est dommage, il apporte tout de même un plus pour la compréhension et l’évolution psychologique du personnage entre les deux jeux vidéo…

 

 

Lara Croft par Randy Green

N’est-elle pas trop jolie ?!

Et Dark Horse dans tout ça ? Et bien, il ne démord pas !
La maison d’édition a lancé en octobre dernier la mini série Lara Croft & The Frozen Omen, avec une Lara tirée de la licence Lara Croft (Guardian of Light et Temple of Osiris).
Cette série signe le retour de Randy Green au dessin (il dessinait Lara du temps de Top Cow)
Randy, plus le fait de retrouver une Lara expérimentée = un ton plus « punchy, plus « Top Cow ».
J’ai lu les deux premiers épisodes, le ton est tellement différent entre ces deux Lara, quel plaisir de la retrouver avec toute cette force et cette intelligence !
J’espère que le succès de cette mini série est au rendez-vous et qu’elle continuera avec d’autres numéros spéciaux, et pourquoi pas une série à part entière.
Elle a largement de quoi nous faire rêver.

 

Couverture de la nouvelle série Tomb Raider 2016

Nouvelles aventures dessinées pour Lara…

Du coté de la licence Tomb Raider, la série s’est arrêtée au numéro 18, au mois de Juillet.
Le scénario s’arrête là où Rise of the Tomb Raider commence. On aurait pu croire que c’était fini et qu’il n’y aura plus aucune suite.
Pourtant, Dark Horse a annoncé cet été avoir le projet de lancer début 2016 une deuxième série de comics sobrement intitulé « Tomb Raider 2 », avec comme scénariste Mariko Tamaki.
Cette série reprendra le scénario après Rise of the Tomb Raider et emmènera Lara – une nouvelle fois – sur la recherche de la vérité sur l’immortalité.

Vu le succès de la première série, le doute est permis sur celui de celle-ci, surtout s’il spoile un peu l’histoire du jeu, qui, je le rappelle, est pour l’instant en exclusivité sur Xbox One et Xbox 360 et sera disponible sur PC durant le premier trimestre 2016 et le dernier pour la Playstation 4.

Nous aurons un semblant de réponse le 17 février prochain.

 

Aller plus loin dans les comics Tomb Raider :

> Les comics Tomb Raider sur Croft Collection.
> Acheter des comics et d’autres goodies sur Forbidden Planet.

Un commentaire

  • Tout d’abord, c’est trop génial que tu sois allé à New York ça devait être bien !!

    Ensuite pour parler des comics, ça ne m’étonne qu’à moitié. Comme tu l’as dit il y a très peu de promotion et que ça soit pour le jeu ou pour le comics les gens ne se rendent pas compte que c’est Lara. Quand j’ai joué à Rise sur 360, ma mère a même pas capté que je jouais à Tomb Raider et m’a demandé ce que c’était comme jeu. haha.

    Mais je voulais surtout parlé de la seconde série de comics « Tomb Raider II », s’il n’y a que les fans en majorité pour acheter le comics, cette série va se casser la figure sévèrement. Il n’y a qu’à voir sur internet le nombre incalculable de fans qui font tout pour ne pas être spoiler sur le jeu en attendant fin 2016 pour y jouer sur PS4. Il ne vont certainement pas acheter le comics et risquer de se faire spoiler les éléments importants de l’histoire du jeu. Ils vont peut être acheter les recueils et encore, s’ils n’ont pas oublié l’existence de ce comics entre temps…

    C’est dommage que la série Lara Croft n’existait pas lors de ton voyage car ça aurait été intéressant aussi d’avoir une comparaison sur la réception des deux séries sur le terrain. J’espère comme toi que nous aurons une série plus longue sur la licence Lara Croft. Pour être honnête on m’a offert le fascicule #2 de Tomb Raider par Dark Horse et je l’ai lu mais il ne m’a pas convaincu et ce n’est pas les dessins qui vont m’aider à me lancer dedans un jours contrairement à la série Lara Croft à laquelle j’ai tout de suite accroché. (mais bon c’est pas très neutre comme avis haha)

    En tout cas ton article nous confirme plutôt bien que ces comics n’arriveront certainement jamais en France et c’est dommage quand même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *