Test de la démo de Shadow of the Tomb Raider

Invitée à l’avant-première du jeu à Londres ce 26 avril, j’ai pu mettre les mains sur la toute première démo de Shadow of the Tomb Raider, que donne donc cet aperçu de la cuvée 2018 ?

Avant tout, je vous suggère de lire tout d’abord mon récit de cette belle soirée en cliquant ici.
Pour info, la démo a été réalisée sur une Xbox One X, en version anglaise et sous titrée en anglais.

Lara Croft au Mexique

La démo commence quelques temps après le début du jeu, nous retrouvons Lara Croft, habillée d’un poncho qui n’est pas sans rappeler celui dans le tout premier Tomb Raider. Son modèle a été retravaillé, elle parait plus âgée, plus musclée (c’est d’ailleurs impressionnant !), elle s’impose et son regard est plus déterminé, presque froid. Ce n’est plus la jeune femme apeurée de Reborn, la Lara de Shadow a du vécu.
On remarque sous son poncho une tenue technique et son talkie-walkie est de nouveau présent, des mitaines aux mains, elle a, accroché en bandoulière, un gros sac à dos avec une imposante sacoche.

Lara Croft au mexique

Assise à l’étage d’un bar Mexicain, elle contemple une fête qui bat son plein, Jonah la rejoint, son modèle a été revu, il est plus imposant, plus sombre. Ils surveillent un homme assis en contrebas, il s’agit de Dominguez, un scientifique lié à Trinity. Alors que nos 2 compères discutent à propos de fouilles archéologiques, un homme s’approche de leur cible, « on l’a retrouvé ». Les deux hommes s’éclipsent, très vite suivi de notre aventurière. Jonah lui donne un masque pour pouvoir se fondre dans la foule incognito, Trinity connait son visage.
Reprise du contrôle, nous entrons dans la petite fête, la dia de los muerto ; tout en filant Dominguez, Lara peut discuter avec les personnes sur place et admirer les jeux de lumières des bougies et guirlandes lumineuses au clair de la lune. Le rendu est très joli mais j’ai l’impression de voir peu d’améliorations graphiques depuis Rise of the Tomb Raider.
Très vite, Dominguez est informé que Lara Croft est dans les parages, celle-ci tente de rester discrète.

Brève coupure dans la démo. J’ai eu le sentiment qu’il manque quelque chose, peut-être qu’ne cinématique devrait se déclencher à ce moment.

Dans la jungle, terrible jungle…

Shadow of the Tomb Raider

On retrouve Lara en pleine jungle, désormais habillée de la tenue aperçue sous son poncho et armée jusqu’aux dents, piolets, arc, arme de poing et longue, … Vous ne partez pas les mains vides !
Elle retrouve bien vite le site de fouilles de Trinity et sauve un archéologue local qui lui indiquera le chemin vers leur découverte : une cité perdue, bien cachée dans les profondeurs des falaises voisines.
Dès cette zone, nous retrouvons les éléments de gameplay de Rise of the Tomb Raider : des boites à ouvrir pour obtenir des éléments de craft ou du tissu pour les bandages, mais aussi des plantes, des branches et des plumes pour réaliser soins et flèches.
Nouveauté, des insectes grouillent sous nos bottes et nous pouvons les tuer pour, soit se soigner, soit donner un gain de peps temporaire à notre héroïne.

Lara continue de progresser jusqu’aux abords d’une falaise, une stèle presque effacée par le temps arborent les représentations Maya des dieux Ix Chel (déesse de la pleine lune et des inondations et orages) et Chak Chel (dieu de la nouvelle lune et de la destruction)
L’inscription indique « la clé est dans son regard ». Lara découvre en contrebas un immense crâne sculpté dans la falaise. Elle le rejoint en utilisant son grappin, un élément que l’on avait en upgradant le piolet vers la fin de l’opus Rise et qui se retrouve amélioré ici.
Le grappin est composé d’un des 2 piolets et de la corde, vous pouvez descendre en rappel et même courir sur les murs pour vous raccrocher à une corniche plus loin, tout comme dans Tomb Raider : Anniversary (2007).

Entre l’archéologue et la pilleuse de tombe

A l’intérieur de la grotte, Lara se fraie un chemin entre les pièges et escalade les parois.
J’ai d’ailleurs pu remarquer que les accroches sont moins peintes en rouge et blanc et donc moins visibles qu’auparavant. Des sessions de nage sous l’eau sont au programme et, contrairement à Rise of the Tomb Raider, elles sont plus longues et permettent de collecter des éléments en apnée … Et même de se battre contre la faune sous marine.
L’intérieur de la grotte renferme des reliques à retrouver et à déterrer, dont certaines plus difficiles à accéder que d’autres, ainsi qu’un défi qui n’est pas sans rappeler le tout premier de l’opus de 2013. Nous retrouvons aussi des stèles à traduire pour augmenter les compétences linguistiques de notre aventurière.

Nous nous retrouvons assez vite devant une grande pyramide maya au beau milieu de la grotte… Et Trinity use déjà des explosifs pour y accéder plus rapidement.
Deux énigmes utilisant la physique nous font face pour grimper jusqu’à la pyramide. La première est assez facile, la seconde vous demandera un peu plus de réflexion et l’utilisation de votre équipement, pour pouvoir rejoindre la pyramide centrale et y déclencher une nouvelle cinématique.

Pyramide Maya dans Shadow of the Tomb Raider

Lara découvre les fresques anciennes, on peut voir des catastrophes naturelles, tempête, tsunami… Au centre, un piédestal avec une petite enigme avec les constellations, celle-là même que le site internet TombRaider.com nous proposait plus tôt. Lara résoud l’enigme et découvre un superbe poignard orné de pierres précieuses. Il s’agit d’une clé, celle du Dieu Chak Chel.
Lara traduit les glyphes, un avertissement Maya qui indique que la clé ne va pas sans l’artéfact d’Ix Chel.
Ce moment précis de la cinématique est intéressant : Lara a compris la malédiction mais est rongée par le désir de ne pas laisser la dague dans les mains de son adversaire. Nouvelle détonation de Trinity, ils sont tout proches, Lara décide de prendre la dague et de s’enfuir.

Nous sortons rapidement de la grotte et nous nous retrouvons dans la jungle, très proche des équipes de Trinity. Vous allez pouvoir tester ici les nouvelles capacités de discrétion de la belle ou sortir l’artillerie lourde pour vous enfuir.
Nous retrouvons les bouteilles à jeter pour détourner l’attention de votre ennemi ainsi que les barils d’essence à exploser. La nouveauté est de pouvoir se fondre dans le feuillages des murs et prendre par surprise les ennemis, un élément très pratique que vous allez adorer utiliser.

Trinity

La démo m’a semblé modifiée à un moment donné : même en restant discret, vous vous faites repérer et une vague d’ennemis plus puissant surgit. Les mercenaires semblent avoir la même intelligence que dans les opus précédent, il n’y a pas de réelles difficultés. L’endroit regorge de munitions même si vous allez devoir vous soigner 2 ou 3 fois.

Quand Lara fait face aux conséquences de ses choix

Lara se retrouve cernée et fait face à Dominguez. Celui-ci est un ennemi différent et détonne avec les précédents, il fait preuve de patience et discute archéologie avec notre héroïne, il souhaite un nouveau monde et grâce à la légende Maya, ce but est très proche. Il lui laisse la vie sauve, sans oublier de lui subtiliser le poignard, et attend qu’elle lui indique où se trouve le second artefact pour les associer rapidement.
Devant la réaction de Lara, il comprend qu’elle a pillé la tombe sans avoir le second élément primordial, la boite d’argent d’Ix Chel. Il lui explique la légende : si les deux éléments ne sont pas associés, le monde plongera dans l’obscurité. Lara vient de condamner le monde en déclenchant l’apocalypse.
Dominguez abandonne Lara sur place, la laissant face à sa bêtise et s’enfuit rapidement : un tsunami surgit et emporte Lara dans son sillage.

Tsunami au Mexique dans Shadow of the tomb raider

Reprise du contrôle, nous tentons de guider Lara dans un torrent qui inonde la petite ville où nous étions précédemment. Il y a des incendies, des arcs électriques, des barrages naturels qui peuvent tuer Lara. Aucune QTE vient perturber notre progression.
Très vite cependant, nous sommes obligé de plonger et tenter de se frayer un chemin entre les morts et les éléments déchainés.

La démo se termine alors que Lara retrouve Jonah sur les toits, celle-ci lui explique sa mésaventure, son erreur, et lui demande de l’accompagner pour éviter que Trinity change la face du monde en retrouvant le second artéfact et en assemblant les deux.
Jonah tente de la raisonner mais face à l’obstination de son amie, il lui tourne le dos et choisi d’aider les survivants. Lara, titubant, se retourne et contemple les dégâts dû au tsunami.
Est-ce vraiment son choix qui a déclenché l’apocalypse ?

La démo s’achève ici avec un petit teaser qui dévoilent de nouvelles images de gameplay. On y aperçoit rapidement Lara avec de nouvelles tenues, dont une inspirée par la tenue des mayas ainsi qu’un combat féroce avec des panthères noires.

Alors, cette démo de Shadow of the Tomb Raider ?

Evidemment, un nouveau Tomb Raider est toujours une joie pour mon petit coeur de fan. Mais j’avoue ne pas être complétement emballée par la démo.
Je l’ai trouvée facile, rapide, linéaire… J’en attends plus. Alors que la démo de Reborn et de Rise m’avaient enchantée.
Aussi, retrouver les mêmes animations de Rise, comme déterrer une relique, m’a déçue et j’espère que de petites évolutions se feront pour éviter une certaine lassitude.

Cependant, différents éléments m’ont enchanté autant que je les déteste : les phases aquatiques tout particulièrement. (Tomb Raider 2 m’a traumatisée à vie je crois !)
Aussi, j’ai trouvé qu’il y avait un plus gros focus sur l’archéologie et l’Histoire, j’espère que ce point continuera dans la suite de l’aventure.
Autre point positif, Lara ne semble pas repartir de zéro, elle est équipée et semble avoir déjà des compétences de base (mais nous n’avions pas accès au menu craft/compétence pour confirmer)
Enfin, le gameplay est resté intuitif : celui-ci m’est très vite revenu en mémoire alors que j’ai joué à la version Xbox 360 de Rise of the Tomb Raider en 2015.

Dans les points négatifs, je n’ai pas eu une grosse claque graphique, même si je reconnais une évolution, particulièrement sur les lumières.
La jungle était belle, l’océan captivant, mais là encore, je n’ai pas été époustouflée.
Le rendu de Lara m’a semblé imparfait. J’imagine que c’est encore en cours de développement.
L’intelligence artificielle des ennemis n’était pas compliqué, j’espère que différents modes de jeux seront disponibles, comme dans Rise.
J’ai eu un petit bug, un mercenaire qui sautait sur place, mais ça n’a pas été longtemps  embêtant puisque son sort était déjà scellé 😉

Bref, je suis enchantée de cet aperçu, heureuse de retrouver une Lara beaucoup plus forte, déterminée et presque animale ; mais je demande à voir un peu plus, mais surtout, un petit peu plus loin dans le scénario pour découvrir un passage plus difficile encore.
Cet aperçu offrait un éventail assez large en possibilités et en décors, assez pour donner envie à un joueur qui aime le genre Action/Aventure, moins pour un mordu de Lara Croft.

Quand pourra t-on voir la démo ?

Crystal Dynamics a annoncé que du gameplay sera diffusé publiquement lors de l’E3 de Los Angeles du 12 au 15 Juin 2018. Comptez sur Croft Collection pour vous faire son reporting habituel !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *